Comment reparer Windows 10 avec invite de commande?

Pour réparer Windows 10 à l’aide de l’invite de commande, suivez les étapes ci-dessous:

1. Ouvrez l’invite de commande en tant qu’administrateur. Cliquez sur le bouton Démarrer, tapez "invite de commande" dans la barre de recherche, puis cliquez avec le bouton droit sur "invite de commande" et sélectionnez "Exécuter en tant qu’administrateur".

2. Tapez "sfc /scannow" et appuyez sur Entrée. Cette commande lancera une analyse du système pour vérifier et réparer les fichiers système corrompus.

3. Si cette commande ne corrige pas le problème, tapez "dism /online /cleanup-image /restorehealth" et appuyez sur Entrée. Cette commande effectuera une réparation plus approfondie du système en téléchargeant les fichiers système manquants ou endommagés à partir de Windows Update.

4. Si les commandes précédentes n’ont pas résolu le problème, vous pouvez également essayer de réinitialiser votre installation de Windows 10 en tapant "systemreset -cleanpc" et en appuyant sur Entrée. Cette commande réinitialisera tous les fichiers système de Windows 10 aux paramètres d’usine.

Ces commandes peuvent être utilisées pour réparer de nombreux problèmes de système courants sous Windows 10. Cependant, si le problème persiste après avoir effectué ces étapes, il peut être nécessaire de contacter un professionnel ou de réinstaller complètement Windows 10.

Didacticiel Vidéo: Comment réparer Windows avec invite de commande ?

Quel commande pour réparer Windows ?

Il existe plusieurs commandes et outils qui peuvent aider à réparer Windows en cas de dysfonctionnement. Voici quelques-unes des options possibles :

1. CHKDSK : Cette commande permet de vérifier l’état du disque dur et de réparer les secteurs endommagés. Pour lancer CHKDSK, il suffit d’ouvrir la console de commandes en tant qu’administrateur et de taper "chkdsk C: /f /r /x" (en supposant que le disque dur à réparer est C:).

2. SFC : Cette commande permet de vérifier l’intégrité des fichiers système de Windows et de les réparer si nécessaire. Pour lancer SFC, il suffit d’ouvrir la console de commandes en tant qu’administrateur et de taper "sfc /scannow".

3. DISM : Cette commande permet de réparer les fichiers d’installation de Windows en cas de problèmes de mise à jour ou de corruption. Pour lancer DISM, il suffit d’ouvrir la console de commandes en tant qu’administrateur et de taper "dism /online /cleanup-image /restorehealth".

Il est également important de noter que ces commandes peuvent prendre du temps pour s’exécuter et qu’il est recommandé de sauvegarder vos données importantes avant de les utiliser. Dans certains cas, une réinstallation complète de Windows peut être nécessaire pour résoudre les problèmes de manière définitive. Il est donc important de prendre en compte tous ces éléments avant d’essayer de réparer Windows.

Comment restaurer Windows avec cmd ?

Il existe plusieurs façons de restaurer Windows à l’aide de la commande cmd. Voici quelques étapes à suivre :

1. Ouvrir l’invité de commandes (cmd) en tant qu’administrateur.
2. Tapez "sfc /scannow" dans la fenêtre de commande et appuyez sur Entrée pour lancer la vérification des fichiers système.
3. Si des fichiers système sont manquants ou endommagés, tapez "DISM /Online /Cleanup-Image /RestoreHealth" pour corriger les erreurs.
4. Si aucune erreur n’est détectée par le système, vous pouvez utiliser la commande "System Restore" pour restaurer votre système à un point de restauration antérieur.
5. Pour utiliser la restauration du système, tapez "rstrui.exe" dans la fenêtre cmd et appuyez sur Entrée. Suivez les instructions à l’écran pour sélectionner le point de restauration souhaité.
6. Si la restauration système ne fonctionne pas, vous pouvez essayer de réparer votre système à l’aide de l’image de récupération de Windows. Pour cela, vous devez avoir une image de récupération enregistrée sur un périphérique de stockage externe. Tapez "reagentc /boottore" dans la fenêtre cmd pour démarrer le processus de récupération.

Il est recommandé de sauvegarder toutes vos données importantes avant de procéder à une restauration système. La commande cmd doit être utilisée avec précaution et en tant qu’administrateur pour éviter toute modification accidentelle ou dommageable du système d’exploitation.

Comment utiliser l’invite de commande pour un dépannage avance ?

Pour une utilisation avancée de l’invite de commande pour le dépannage, vous pouvez suivre les étapes suivantes :

1. Ouvrez l’invite de commande en tant qu’administrateur.
2. Utilisez la commande "sfc /scannow" pour vérifier l’intégrité du système et réparer les fichiers endommagés.
3. Utilisez la commande "netsh winsock reset" pour réinitialiser le catalogue Winsock.
4. Utilisez la commande "ipconfig /flushdns" pour vider le cache DNS.
5. Utilisez la commande "chkdsk" pour rechercher des erreurs de disque et les corriger.
6. Utilisez la commande "DISM.exe /Online /Cleanup-image /Restorehealth" pour corriger les problèmes de corruption de l’image système Windows.
7. Utilisez la commande "bcdedit" pour modifier le démarrage du système d’exploitation.
8. Utilisez la commande "msconfig" pour désactiver les programmes au démarrage de Windows.

Il est important de noter que l’utilisation avancée de l’invite de commande peut causer des dommages permanents à votre système si elle n’est pas effectuée correctement. Par conséquent, il est recommandé de suivre les étapes ci-dessus avec prudence et de toujours effectuer une sauvegarde de vos données avant de commencer le dépannage.

Comment réparer un système Windows corrompu ?

Si vous rencontrez des problèmes avec un système Windows corrompu, voici quelques étapes que vous pouvez suivre pour le résoudre :

1. Utilisez l’outil de réparation de démarrage : Si le système ne démarre pas correctement ou si vous rencontrez des erreurs au démarrage, vous pouvez utiliser l’outil de réparation de démarrage pour réparer les fichiers système corrompus.

2. Exécutez une analyse complète de virus et malware : Si vous soupçonnez que votre système a été infecté par un virus ou un malware, exécutez une analyse complète à l’aide d’un logiciel antivirus et anti-malware pour détecter et éliminer les menaces.

3. Réinstallez les pilotes de périphériques : Si vous rencontrez des problèmes avec certains périphériques ou composants, vérifiez si les pilotes sont à jour. Si ce n’est pas le cas, vous pouvez télécharger les derniers pilotes sur le site Web du fabricant et les réinstaller.

4. Exécutez une vérification de disque : Si votre système rencontre des erreurs de disque ou des secteurs défectueux, exécutez une vérification de disque pour corriger les problèmes.

5. Réinstaller Windows : Si aucune des étapes précédentes ne résout le problème, la réinstallation de Windows peut être la seule option. Assurez-vous de sauvegarder toutes vos données importantes avant de procéder à la réinstallation.

Il est important de noter que la réparation d’un système Windows corrompu peut varier en fonction de la gravité du problème. Par conséquent, avant de commencer toute réparation, il est recommandé de sauvegarder toutes vos données importantes et de consulter un professionnel si nécessaire.

Comment réparer des erreur de votre PC sans logiciel ?

Il est possible de réparer des erreurs sur votre PC sans l’utilisation d’un logiciel spécifique en suivant les étapes ci-dessous :

1. Vérifiez l’état de votre disque dur : Si votre disque dur est endommagé, cela peut causer des erreurs sur votre PC. Vous pouvez vérifier l’état de votre disque dur en utilisant l’outil intégré de Windows appelé "CHKDSK".

2. Utilisez le gestionnaire de tâches : Le gestionnaire de tâches de Windows peut vous aider à identifier les programmes qui utilisent trop de ressources système. Cela peut causer des erreurs ou des ralentissements sur votre PC. Vous pouvez ouvrir le gestionnaire de tâches en appuyant sur les touches "Ctrl + Alt + Suppr".

3. Utilisez la commande "sfc /scannow" : Cette commande permet de scanner et de réparer les fichiers système endommagés sur votre PC. Ouvrez l’invite de commande en appuyant sur les touches "Windows + R", tapez "cmd" et appuyez sur "Entrée". Dans la fenêtre de l’invite de commande, tapez "sfc /scannow" et appuyez sur "Entrée".

4. Mettez à jour vos pilotes : Les pilotes de périphériques obsolètes peuvent également causer des erreurs sur votre PC. Vous pouvez mettre à jour vos pilotes en utilisant le gestionnaire de périphériques de Windows.

Il est important de noter que ces étapes peuvent résoudre certaines erreurs sur votre PC, mais pas toutes. Si ces étapes ne fonctionnent pas, il peut être nécessaire d’utiliser un logiciel spécialisé ou de faire appel à un professionnel de l’informatique.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Scroll to Top